Archives du mot-clé visites

INDE – Rajasthan


1er Voyage circuit en Asie
Il est difficile de se projeter dans un voyage lointain la première fois alors je me suis faite aider d’une Agence locale qui utilise les services d’une Française qui adore l’Inde et connaît sa culture. L’agence, c’est Fabulousindiatour avec qui il fut possible d’organiser un circuit de rêve de 15 jours.
DEHLI
Nous sommes arrivés trop tard pour découvrir cette ville indienne mais déjà le ton est donné avec le brouhaha, le tumulte, les klaxons, les tuk-tuk, les couleurs des saris, les senteurs… nous reportons les visites au retour et nous dirigeons à l’aube vers
Mandawa
Cette bourgade se situe dans le Shekhawali à 240 km de Dehli, les routes étant difficiles, nous arrivons en début de soirée juste le temps de se dégourdir les jambes dans les ruelles encombrées de vie indienne où surplombent les fils électriques emmêlés. Nuitée dans un haveli des caravansérails, propriétés des riches marchands d’autrefois.

 

Bikaner

 

Bikaner
Ville du désert de Thar, cela se sent. Visite du fort de Janagarh et d’une ferme d’élevage de chameau puis promenade dans le old Bikaner et nuitée à nouveau dans un haveli avec restaurant rooftop.

 

Jalsamer
Grande ville et la plus ancienne fortifiée du XII ème siècle, ses marchés : Manak Chauk et Sonarrharh, bazars, forts et temple jaïn, nous visitons tout et partout, la Citadelle et l’Haveli Patwon ki Haveli. Et la nourriture se veut éperdûment piquante mais déguster un chickenkebab avec aloo et parotta et curd quel délice.
Jodhpur
La plus belle cité du Rajasthan, la veille ville  est parsemée d’artisans mais j’ai aimé le Market clock et les boutiques de tissus, chez Ali Baba. Puis visite de la forteresse Mehrangarh.
Ranakpur
Enfin un peu de calme, et après la visite du magnifique temple jaïn Adinatha, repos à l’hôtel perdu parmi les singes.
Udaipur
J’ai aimé cette ville qui affiche tant de palais et tant de belles maisons en désuétude. Il fut un temps où la richesse règnait partout. En route visite du fort Kumbalgarh, trekking dans la campagne parmi les villages, et visite du splendide Citypalace, Jagdish tgemple, Bagore ki Haveli avec soirée de  marionnettes, la cuisine rajasthanie est goûtée dans une cadre sympa sur l’autre rive, la divine  soupe au Chirag calme les ardeurs des épices.
Bundi
Sur la route, pause au Chittogarth fort et éblouissement devant une nature plus verdoyante avec quelques cocotiers et rizières. Arrivée tardive dans cette petite bourgade mais juste à temps pour grimper vers le fort et chercher le puits avec les piliers sculptés du VIIème siècle hélas introuvables…dîner de Dal Baati, spécialité locale.
Jaipur
Le Fort d’Amber se visite à dos d’éléphant mais j’y renonce, trop touristique alors nous monterons à pieds puis visite du palais Rambargh Palace, l’Observatoire Jatar Mantar du XVIII et classé par l’Unesco. La soirée restera inoubliable : un cinéma au Raj Mandir : le spectacle est dans la salle, tout le monde participie au film ! Visite su Shirmanitemple et du Monkey’s temple dédié à Hanuman. Et une photo du magnifique Palais de vents.
Agra
Sur la route arrêt à Fatehpur Sikri (UNESCO) avec visite du temple Aberani puis bien sûr le absolument féérique Taj Mahal !
Dehli
La visite se fera en Tuk tuk et Rickshau. 3 monuments sont classés par l’Unesco, le Qtb Minar, le tombeau d’Humayun et le Fort Rouge.  Restent le Temple de Lakshmi Narayan, le marché tibétain, le temple jaïn  Digambara temple que j’aperçois en route avant d’entrer dans la mosquée d’Inde : la Jama masjik.

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Thaïlande


Un musée à ciel ouvert !
Je pensais que la Thaïlande serait un voyage avec un tourisme de masse qui gâche tout plaisir mais j’ai tenté et tout comme certaine destination qui – bien que connue, vue et revue – apparait tel un lieu tout droit sorti des songes, je pense notamment à Venise ou le Taj Mahal, la Thaïlande reste ancrée dans ma mémoire –  remplie de beauté et de merveilles.
Il fut difficile de définir ce circuit de deux semaines pleines sur place tant ce pays est vaste et mon choix s’est porté sur Bangkok, Ayutthaya, Sukhothai, Chiang Mai, Chiang Rai, Koh Samui, et ce, malgré les avertissements d’internautes que ce ne serait pas faisable…:)
BANKOK
L’arrivée le soir tard a bien failli nous conduire au lit sans manger et de plus dans une guesthouse vraiment peu avenante mais au moins placé près de la gare ferrovière dans une ruelle pittoresque : une « soi ».
Puis la journée suivante  commence par un aller en tuk tuk puis en bateau express au Wat Kheo et Gd Palais, Wat Pho. À peine sortie le midi qu’un absolument super petit resto m’a comblé d’un Tom Yum raffiné !
Le Wat Suthat se trouve sur l’autre rive et on y accède en bateau. Au retour un homme propose une sortie sur les canaux: les fameux klongs de Bankok qui pour l’heure font l’objet de débats pour leurs destructions afin de faire de la place pour de nouveaux buildings.
les klongs de Bangkok
les klongs de Bangkok
AYUTTHAYA
Le lendemain il fallut se rendre très tôt le matin à la gare à pied (pratique ma petite valise à roulettes !) pour rejoindre Ayutthaya d’où un miniminibusscooter mène à l’hôtel Bann Bamai Boutique. Là l’accueil est irréprochable, la chambre belle et l’hôtesse très empressée de faire plaisir, d’aider et aussi de garder sa 1ère place dans Tripadvisor. Elle nous offre même le petit déjeuner dans la chambre le jour suivant car nous devons partir très tôt. Quant aux visites il y en a eu tant dans la vieille ville pour ne citer que le Wat Mahthat et le Wat Ratchabrama.

IMG_0188

SUKHOTHAI
Puis c’est en bus VIP que nous rejoingnons SUKHOTHAI, ville classée par l’UNESCO – Aube du bohneur. Elle mérite son nom car ce fut un réel bonheur de se promener à pieds et à vélo dans ce parc parmi tous ces vestiges et si peu de touristes (où ont-ils disparu ?).   Sukhothaï.    L’hôtel Thai Thai Sukothai est à conseiller.
CHIANG MAI

IMG_0369

Chiang Mai est une ville très plaisante car de taille moyenne où tout est accessible à pied avec des rues agrémentées de nombreux restaurants et boutiques. Ses murailles datent du XVIIIème siècle et la ville qui s’appelait autrefois Lan Na (5 millions) possèdent 5 portes. C’est aussi là que les ethnies Mon/Khmer viennent de Birmanie et du Laos, au sud le Siam et au nord le Khon Muang.
Dans la vielle ville le Wat Chedi Luang et le Wat Phra Sing sont près de l’hôtel ainsi que la porte Suan dok. Le Wat Chiang Man avec un Bouddha en cristal et le Wat Suan Dok sont à visiter inlassablement.
CHIANG RAI
Le Greenbus Thailand VIP mène à Chiang Rai pour deux journées. La première sera consacrée à la visite de la ville avec le Wat Phra Kaeo, le Wat Phra Sing et le Wat Mungmuang puis la seconde avec le Wat Rong Khun
Wat Rong Khun
Wat Rong Khun
mais aussi un bus, en fait plutôt un tas de ferraille ambulant, sic, mène à travers les rizières à CHIANG SAEN  – ville construite par Saen Phu à partir de 1419 – où en descendant très tôt le matin au marché on aperçoit l’immense « Mekong » alors vite vers la rive pour attraper un bateau qui surfera jusqu’au TRIANGLE D’OR. Au retour ballade jusqu’au temple de la forêt de teck le Wat Paa Saak avec le plus beau chedi Pre lanna et le très grand Wat Chedi Luang.

IMG_0652

KOH SAMUI
De Chiang Mai j’avais réservé un vol Air Asia vers Bangkok puis vers Koh Samui, comprenant un package avec transfert en bateau jusqu’à l’île. Cela permettait de ne pas avoir à changer d’aéroport mais grande fut la surprise quand le bateau s’est présenté à quai : un rafiot indien avec de très vieux fauteuils en cuir devait une fois de plus tenter de joindre sa destination. Et cela s’est bien passé ! À l’arrivée un car conduit les passagers à leurs hôtels respectifs. Et ce n’est que le lendemain que nous avons pu goûter au charme de notre hôtel au calme et charmant le Lipa Lovely Resort avec son restaurant le Big John réputé et très bon et face à la plage. Quoi de mieux sur Koh Samui ? Rien c’est ce qui fut à constater après avoir visité toutes les plages environnantes grâce à un scooter loué. La mer était partout déchainée, ou bien les plages bondées mais pas au Lipa Resort….Sinon ce fut un temps de repos, de nage dans une eau chaude, de ballades jusqu’aux cascades et de plaisirs gustatifs dans les petits restos de villages environnants.

CRETE


Crète « île de Zeus »                                                                                                             qui prend la forme d’un taureau pour enlever Europe
La Crète comme souvent les îles sont difficiles à connaître entièrement à moins « d’avoir le temps » tant le rapport distance/temps perturbe le voyageur. Alors j’avais trouvé un ancrage à Réthymnon pour sa partie historique derrière la Porta Guora, son splendide minaret et son église orthodoxe, ses ruelles fleuries, ses maisons ottomanes, fontaines et palazzi vénitiens, relativement centré sur la côte nord de l’île pensant contrecarrer ainsi les lois de la nature mais hélas les montagnes et collines freinent et ai dû me contenter de ce qui était possible c’est à dire l’ouest de l’île. Bien sûr cette île est très belle et très méditerranéenne par ses oliveraies qui couvrent les collines à pertes de vue en allant vers Agia Galini ou à la jolie Loutro aux maisons blanches blotties au creux de la baie,  ses spécialités gastronomiques, sa culture, mais reste très peuplée de touristes ce qui la rend un peu moins attrayante à mes yeux, très peu de popes dans les rues. Restent l’inoubliableet fabuleuse balade dans les Gorges de Samaria et la visite de Sougia avant d’arpenter le port de Hania ou La Canée nommée la plus belle ville de Crète grâce à son patrimoine architectural ottoman et vénitien si bien préservé. Mais là aussi c’est vrai que le tourisme à outrance sature.