Archives pour la catégorie EUROPE

TURQUIE


Entre Europe et Moyen-Orient
Il est difficile de répertorier la Turquie sur le continent Asie plutôt qu’Europe mais comme elle attend son adhésion à cette dernière, je prends les devants et retourne en arrière vers les lectures d’Orhan Pamuk « Mon nom est Rouge » et « Istanbul » dont l’action se déroule respectivement au XVIè et XXè siècle et qui se termine inéluctablement vers ‘Quand vais-je voir cette Istanbul-là ? Chose restée en suspens avec la Cappadoce mais un séjour à Kusadasi et Éphèse – une des plus anciennes cités grecques d’Asie Mineure –  ne saurait suspendre mon envol.

 

      À suivre….

 

Publicités

SICILE


Une île résolument méditerranéenne
La Sicile a le mérite de bénéficier d’un climat sec et chaud dans sa partie sud grâce au Sirocco (de l’arabe Sahroq = provenant du désert) barré dans son élan par les chaînes montagneuses des volcans Etna, Stromboli et Vulcano. De Catania à Syracuse les méandres dans la montagne torride font espérer une fraîcheur sous un olivier ou mieux une rasade d’eau claire près d’une source devenue si rare.

 

ALLEMAGNE


Grand pays aux nombreuses grandes villes diversifiées qui s’étend au nord près de la Mer Baltique avec Wismar (Unesco) au Sud, la Bavière et Munich et de l’ouest avec ses ports Brême et Hambourg à l’est : Berlin et sur ces routes croisées je retiens Hanovre, Braunschweig, Cologne, Franckfort, Gelsenkirchen pour ne citer que quelques unes et aussi la petite île sauvage de Sylt en route vers le Danemark.

 

 

Et plus spécialement  : Berlin

 

 

 

ESPAGNE


Du Nord au Sud ‘hola ! Roadtrip
Destination prisée quand de surcroît on peut se faire comprendre et entendre – muchas gracias  por todo loque ha darme Espana ! – . Les couleurs, la musique, la fête, la nuit, la culture multi, la gastronomie, tant de mots-clés caractérisent l’Espagne que les voyages peuvent s’y répéter à l’infini. C’est un voyage qui part du nord de la France vers le sud de l’Espagne en passant par Valladolid avec le but de s’arrêter à Madrid visiter le Prado et voir enfin les plus belles collections des maîtres espagnols Vélasquez et Goya, Cordoba, Séville et Cadiz. La route traverse au sud des plaines desséchées à perte de vue !

 

 

CRETE


Crète « île de Zeus »                                                                                                             qui prend la forme d’un taureau pour enlever Europe
La Crète comme souvent les îles sont difficiles à connaître entièrement à moins « d’avoir le temps » tant le rapport distance/temps perturbe le voyageur. Alors j’avais trouvé un ancrage à Réthymnon pour sa partie historique derrière la Porta Guora, son splendide minaret et son église orthodoxe, ses ruelles fleuries, ses maisons ottomanes, fontaines et palazzi vénitiens, relativement centré sur la côte nord de l’île pensant contrecarrer ainsi les lois de la nature mais hélas les montagnes et collines freinent et ai dû me contenter de ce qui était possible c’est à dire l’ouest de l’île. Bien sûr cette île est très belle et très méditerranéenne par ses oliveraies qui couvrent les collines à pertes de vue en allant vers Agia Galini ou à la jolie Loutro aux maisons blanches blotties au creux de la baie,  ses spécialités gastronomiques, sa culture, mais reste très peuplée de touristes ce qui la rend un peu moins attrayante à mes yeux, très peu de popes dans les rues. Restent l’inoubliableet fabuleuse balade dans les Gorges de Samaria et la visite de Sougia avant d’arpenter le port de Hania ou La Canée nommée la plus belle ville de Crète grâce à son patrimoine architectural ottoman et vénitien si bien préservé. Mais là aussi c’est vrai que le tourisme à outrance sature.

 

Île de la Réunion


Une terre magique
J’ai découvert cette île et sa diversité géographique, ethnique et culturelle qui montre une fois de plus combien il est possible de vivre ensemble dans la paix. Un vol Corsair puis une réservation à Saint Leu à  l’hôtel Iloha  d’un bungalow et enfin une location de voiture ont permis de rendre ce voyage pleinement attrayant pour une dizaine de jours. Le contexte du voyage étant la Diagonale des Fous, ce fut un réel plaisir de rencontrer les participants et leurs acolytes le long des sentiers de randonnée ou sur les cirques (Unesco) et pitons si célèbres :  Cirque de Cilaos et Cirque de Mafate, Cirque de Salazie. Volcan actif au Piton de la Fournaise vomissant le dernier jour jusqu’à barrer la route nationale entourant l’île. Le beau temps à l’ouest de l’île inonde les plages noires et villages de Saint-Pierre, Saint-Louis, Saint-Leu et Saint Gilles les Bains. Saint Denis et Saint André respire sous la pluie battante qui nourrit encore les cascades gigantesques de la Mariée. L’hindouisme a fait sa place en imposant Shiva et la déesse Kali, ou Vishnu, tout comme l’islam et le catholicisme et bien d’autres encore. Les marchés de Saint Paul et de Saint Pierre explosent de couleur dans leurs vanneries et épices. Explosion des saveurs créoles aussi chez toutes les mamas. Mais le tableau ne serait pas terminé sans la profusion de senteurs suaves des fleurs locales sauvages qui bordent les routes ou qui remplissent les jardins avec orchidées, cocotier, bananier, avocatier, ananas, flamboyants, filaos et tamarin, vétivier et vanille, géraniums et     Fleurs